Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 13:16

 

Ici en Turquie, faire du feu est quotidien .

A la campagne, nous rencontrons très souvent des femmes qui portent des fardeaux de branches sèches pour alimenter leur foyer.

Le chauffage pour la nuit qui est fraiche en décembre

Ici c'est une femme Yoruk devant sa Yourte qui est en train d'allumer son feu pour faire le repas.

Les Yoruks sont des bergers  de la Turquie qui pratiquent la transhumance des montagnes en été vers les régions côtières en hiver, avec leurs troupeaux de moutons, de chèvres, de chameaux qui servent à transporter tout leurs biens ( ustensiles de cuisine,aliments, kilim, yourte, outils , etc...)

Les YÖRÜK

Partager cet article

Repost 0
Published by couleurdetemps.over-blog.com - dans En voiture
commenter cet article

commentaires

joelle.colomar.over-blog.com 22/11/2012 20:17


Merci pour cette idée originale. Connaître le mode de vie des autres, quoi de plus intéressant ? Belle soirée. Joëlle

chemin de tables 21/11/2012 17:16


on n'apprécie pas assez notre bonheur d'avoir le "feu" de nos cuisinières si confortables et pratiques


bises


patricia

Renée 21/11/2012 17:10


un peu comem ici ou beaucoup n'ont pas mêmele gaz....Bises amicales

Hauteclaire 21/11/2012 02:06


Une vie simple, et un très beau sourire de cette femme !


Merci Monik, pour ce feu du foyer


Bises

Présentation

  • : Le blog de couleurdetemps.over-blog.com
  • Le blog de couleurdetemps.over-blog.com
  • : Soit en mer , à la voile, Soit sur terre , un appareil photo à la main , je capte toutes les couleurs de la nature .
  • Contact

Profil

  • couleurdetemps.over-blog.com
  • En errance autour de la MER EGEE, et plus loin, j'essaie de capturer des instants de bonheur colorés et parfumés
  • En errance autour de la MER EGEE, et plus loin, j'essaie de capturer des instants de bonheur colorés et parfumés

Texte Libre

Toute personne qui apparaît sur une de mes photos et qui ne le désire pas , est priée de m'en aviser en me laissant un commentaire.

Dès que j'en prendrais note, je la retirerais en m'excusant.

Recherche

Texte Libre

Archives

Texte Libre

Liens